Les étapes pour tailler les poils de son chien

L’entretien du pelage de son chien de race est une nécessité, peu importe que votre animal de compagnie ait des poils longs ou des poils courts. Ceci permet d’entretenir sa beauté et éviter les nœuds. Lorsqu’on envisage de le faire soi-même, il est possible d’utiliser plusieurs techniques pour s’assurer qu’elle est une bonne coupe. Pour ce faire, il est important d’avoir suffisamment d’informations sur la tonte du choix. Dans cette revue, on aura plus de détails sur les méthodes de tonte du chien. 

Le nettoyage et le brossage des poils

La tonte régulière de son chien est très importante pour entretenir sa beauté. En amont, avant de penser à couper ses poils, il faudrait procéder au lavage de son pelage. C’est uniquement de cette façon que l’on peut enlever les débris et les poils morts qui y sont incrustés. À la suite, le propriétaire du chien est dans l’obligation de brosser son pelage. 

A lire également : 10 choses à savoir sur les animaux de France : Comment le pays contribue à les sauver de l'extinction

Pour réussir cela, on doit prendre en considération la taille des poils de ce caniche. Si éventuellement elles sont longues, un brossage répétitif au moins une fois par semaine est exigé. Dans le cas où ses poils sont courts, un brossage rapide est suffisant pour décrasser entièrement son pelage. 

Avec des ciseaux, une guillotine ou une tondeuse

Lorsqu’on envisage de tondre le pelage de son chien de race, il est obligatoire de tenir compte de la lignée raciale de cet animal. Pourquoi donc ? En principe, il existe différentes techniques pour tondre les poils d’un caniche. On peut utiliser entre autres un ciseau ou une tondeuse spéciale. Néanmoins, chaque technique est associée à une race donnée. Faites donc très attention.

A lire également : Tout savoir sur le berger américain miniature

Lorsqu’on se décide à utiliser des ciseaux pour couper les poils d’un caniche, il faut éviter de couper les nœuds avec les ciseaux. En plus, lors de la tonte, le propriétaire du chien doit être vigilant pour ne pas approcher les yeux de son animal de compagnie. Au détriment des ciseaux, il est possible d’utiliser une guillotine. C’est un outil beaucoup plus confortable pour les chiens qui ont tendance à être très actifs. 

Au mieux, pour couper les poils de son chien de race, on peut se servir d’une tondeuse. Cette méthode de tonte est recommandée lorsqu’on débute dans le toilettage canin et qu’on manque encore d’expérience. L’efficacité de la tondeuse dans l'élimination des nœuds, en particulier ceux qui obstruent les oreilles, est un atout non négligeable. Toutefois, lors de l’utilisation de cet outil, il est important d’épargner les poils au niveau du visage de ce caniche. C’est un geste qui pourrait le blesser. 

Pour conclure, il est vital de faire un nettoyage de routine et un brossage de son chien avant de couper ses poils. Lors de la tonte, on a la possibilité de se servir des ciseaux, d’une guillotine et d’une tondeuse.