À quel âge peut-on retirer un chiot à sa maman ?

Le sevrage est l'étape décisive au cours de laquelle un chiot est séparé de sa mère. Il est crucial d'attendre le bon moment, mieux l'âge adéquat du chiot pour entreprendre ce processus. En effet, tout chiot passe par l'imprégnation, un procédé essentiel pour lui permettre de devenir un chien normal, sans problème de comportement. Découvrez dans cet article, l'âge propice pour enlever un chiot à sa mère en passant par le sevrage.

Définition du sevrage

Comme dit précédemment, le sevrage est l'un des piliers du développement d'un chiot. Ce phénomène est très important pour son apprentissage comportemental et sa sociabilité. Découvrez sur le site chien.fr des chiens très surprenants par leurs bons comportements. Plus précisément, le sevrage est la période où le chiot délaisse graduellement l'alimentation lactée pour celle solide. Pendant cette période, il va devoir subir plusieurs changements tels que :

Cela peut vous intéresser : Incontinence urinaire : que faire chez le chien âgé ?

  • Le passage d’une alimentation liquide à base de lait maternel à une alimentation solide ;
  • L'absence d'intervention de sa mère dans son alimentation ;
  • Le détachement physique et affective avec sa mère. 

La phase de transition alimentaire se termine avec la séparation du chiot et de sa mère. A ce moment, la petite boule de poils est parfaitement habituée à manger de la nourriture solide comme des croquettes, de la viande et la pâtée. 

L'âge propice pour retirer un chiot à sa mère

Généralement, un chiot est sevré quand il atteint l'âge de 7 à 8 semaines. C'est à cet instant qu'il peut normalement être séparé de sa mère. Le moment adéquat pour commencer le sevrage du chiot est sa troisième ou sa quatrième semaine. Mais, cela dépend de certains facteurs :

A découvrir également : Les étapes pour tailler les poils de son chien

  • Le nombre de chiots dans la portée ; 
  • Leur race ;
  • La capacité d'allaitement de la chienne ;
  • Leur taille.

D'une part, le sevrage peut être retardé chez les petites races parce qu'elles sont moins voraces. De plus, les portées sont souvent plus petites. D'autre part, avec les grandes races, la phase de transition alimentation coïncide quelques fois avec le moment où leur croissance est plus élevée, alors, le sevrage débute plutôt. C'est le même cas pour des chiots curieux et aventuriers. 

Peu importe les cas, au maximum à la cinquième semaine, le sevrage doit obligatoirement débuter. Sinon, les dents de lait des petits chiots seront très dérangeantes lors de l'allaitement pour la chienne qui va repousser parfois brutalement ses petits. Classiquement, la durée du sevrage s'estime à 3 ou 4 semaines. 

Les effets de l'imprégnation

Il est recommandé de ne pas adopter un chiot avant qu'il n'atteigne 8 semaines. En effet, vous risquez de perturber le sevrage et l'apprentissage comportemental. Toutefois, c'est pendant l'imprégnation que le chiot apprend à :

  • Vivre en communauté ;
  • Bien se comporter ;
  • Être affectueux ;
  • Jouer.

Au minimum, les chiots doivent rester auprès de leur mère pendant 10 semaines. Cette phase est cruciale pour l'équilibre et le bonheur du chiot.